Langages Web

Le HTML permet de mettre en forme les informations contenues sur une page, et de les structurer.

Mais le HTML reste limité dans sa fonction de mise en forme d’informations. Le JavaScript permet d’étendre ces possibilités, de réagir de manière interactive avec le actions de l’internaute. Je distingue principalement deux utilisations majeures de JavaScript :

  • Gestion d’évenements
    Il est possible ainsi de déclencher diverses actions, par exemple lorsque la souris passe sur un lien, lors du chargement ou de la fin de la consultation d’une page, d’un clic, ou encore après un certain laps de temps.
  • Génération de page
    Pour alléger la rédaction de pages HTML, ou en réponse à une action de l’internaute, le JavaScript a la possibilité d’écrire du code HTML. Par exemple, le menu à gauche est généré automatiquement selon la page consultée, bien qu’il soit inscrit de manière identique sur chacune des pages.

Je distingue trois inconvénients de JavaScript :

  • Dans le cas d’aide à la génération de page, il est impératif que le navigateur supporte JavaScript, ou alors d’avoir prévu la possibilité de se passer de JavaScript, ce qui limite l’intérêt de s’en servir. Il est alors nécessaire de mettre en place une version optimisée pour JavaScript, et une version fonctionnelle mais moins bien présentée en l’absence de support JavaScript.
  • La taille des fichiers transmis : la part fixe dans cette page est de 7 ko (version non optimisée). Dans ces 7 ko, comme vous pouvez le voir, s’y trouvent des programmes JavaScript, toujours doublés en cas d’absence de support de script, ce qui prend deux fois plus de place.
  • L’accès au code : le code JavaScript étant transmis en clair, tout le monde a la possibilité de voir et de reprendre vos petits secrets de fabrications. Pour certains, cela peut poser problème… Pour ce qui est de ma page, sentez vous libre de regarder, copier et réutiliser mon code si vous le trouvez d’un quelconque intérêt pour vous.

Java contourne ces difficultés, et a des performances et possibilités bien plus grandes. Cependant, on perd la facilité d’utilisation et de création d’un script…

Et c’est là que PHP intervient. PHP résout entièrement les trois problèmes que je viens d’évoquer :

  • PHP est interprété sur le serveur. La nécessité est donc de trouver un fournisseur d’accès proposant l’utilisation de php, ce qui n’est pas forcement facile du coté des fournisseurs d’accès gratuit. Cette difficulté surmontée, vous n’aurez pas à vous inquiéter du navigateur consultant.
  • Toujours du fait que PHP soit interprété sur le serveur, seule la partie efficace sera transmise.
  • Le code php reste uniquement sur le serveur. Le serveur exécute le code PHP, obtient du code HTML qu’il envoie. C’est donc le résultat de votre code PHP qui est lisible en demandant le source de la page HTML, et non votre code PHP.

Notons que vous pouvez toujours utiliser du JavaScript dans vos documents, surtout pour la partie événementielle, pour laquelle PHP ne vous sera d’aucun secours. PHP permet en outre d’interfacer des bases de données.

Le Trio HTML+JavaScript+PHP se révèle donc d’une efficacité remarquable pour la génération sans douleur de pages HTML évenementielles.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu